Poser ta voix avec un masque

On n’y pense que très rarement, et pourtant, la voix est un outil précieux pour le bon déroulement de l’animation chez les Guides. Parler avec un masque représente un nouveau défi, tant pour les Animateurs qui peuvent vite sentir une fatigue vocale, que pour les Animés pour qui cela complique la compréhension.

Que faire pour continuer d’animer avec une communication claire, tout en préservant sa voix ?

 

Les difficultés dues au masque...

  • Les communications verbale et non verbale sont réduites. Les expressions faciales sont pourtant capitales pour faire comprendre un message verbal, surtout aux enfants.
  • La voix est « mise en sourdine », et cela diminue son intensité. Tu as donc tendance à forcer sur ta voix pour te faire entendre.
  • Les sons paraissent moins nets et précis. Alors qu’en l’absence de masque, le mouvement des lèvres permet d’affiner la compréhension, alors qu’avec un masque, impossible d’avoir ces indices visuels.
  • Encore plus qu’en temps normal, communiquer à un groupe avec un masque est plus fatiguant. En effet, cela rend la respiration difficile et la voix doit être projetée avec plus de coffre.

 

Et leurs conséquences

Mal utiliser sa voix pendant longtemps peut avoir un impact dommageable. Au même titre qu’un geste sportif peut entrainer une tendinite ou une déchirure musculaire, une mauvaise utilisation de la voix peut dans certains cas avoir des conséquences sur les cordes vocales et le larynx, rendant l’effort vocal pénible. Appliquer les conseils suivants est donc capital pour animer tout en te préservant.

 

Le savais-tu ?

Nous avons deux cordes vocales qui, en association avec notre bouche, notre langue et notre nez, permettent l’expression du son de notre voix. Ces deux cordes vocales se rejoignent et vibrent sous l’action de notre expiration ou inspiration pour former des sons. Lorsque tu forces sur ta voix, les frottements entre tes cordes vocales sont trop intenses et tu risques de provoquer une inflammation (maux de gorge, extinction de voix…). Veille à préserver cet outil précieux de ton animation !

Source : www.oac-sac.ca/page-de-ressources-doac-la-voix

 

Les solutions pour y remédier

 

Adapte ta posture
Avec ou sans masque, celle-ci est importante dans l’utilisation de la voix. Te tenir bien droit (tout en respectant la forme de ta posture pour ne pas induire d’autres tensions inutiles) et garder une grande liberté de mouvement sont importants pour ne pas fatiguer ta voix.

 

Lorsque tu t’adresses à une seule personne :

Posture utilisation de la voix

 

  • Positionne-toi face à ton interlocuteur, sans avoir à tourner la tête
  • Avance ou lève le menton
  • Le larynx est libre de bouger

 

Face à un grand groupe, installe les Animés de sorte qu’ils soient tous face à toi. T’adresser à un groupe disposé en bloc sera plus facile qu’à un groupe réparti en cercle autour de toi.

Bon positionnement face au groupe
Mauvais positionnement face au groupe

 

Respire
Pour que ta voix porte bien, respire de manière fluide et décontractée. Relâche régulièrement tes abdominaux.

 

Ne parle pas plus fort
Même si instinctivement, tu penses devoir hausser le ton, tu seras plus efficace si tu

  • parles plus lentement
  • insères des micro-pauses
  • articules davantage en ouvrant plus la bouche

 

Va à l’essentiel
Pour que le message soit bien compris, préfère des phrases courtes.

 

Renforce ta communication non verbale
Amplifie les gestes, montre ce que tu nommes, accentue les mimiques, utilise ton regard. Sois expressif. Utilise également d’autres supports : écris les règles du jeu sur une grande affiche que tes Animés découvriront de manière autonome, par exemple.

 

Bois souvent de l’eau
L’hydratation est essentielle. Bois une petite quantité à chaque fois que tu retires ton masque.

 

Repose ta voix
Quand ta voix commence à être fatiguée ou que tu sens que tes cordes vocales chatouillent, prends un temps de repos. Évite de parler pendant quelques minutes.
Évite également de racler ta gorge lorsque ta voix se fatigue. Ce geste pousse en fait les cordes vocales à se frotter l’une contre l’autre et peut les abîmer. Privilégie plutôt une très légère toux pour te soulager, une bonne hydratation et quelques exercices de bâillement qui relâcheront tes cordes vocales.

 

Un petit plus : l’échauffement
Pense à préparer ta voix avant une longue prise de parole. Voici plusieurs idées d’exercices faciles. Cela peut même devenir un rituel en début de réunion.

  • Retrouve ici quelques exercices de diction parfaits pour un bon échauffement vocal.
  • Découvre ici un très bon exercice pour l’échauffement. L’objectif est de replacer la voix dans les résonnances plus hautes, et non pas dans la gorge où la voix est assez éraillée. Une meilleure résonance rendra ta voix plus claire et plus intense. Parfait à appliquer avant une animation, donc.
  • Et encore un.

Voilà, tu as dans les mains pleins de conseils pour préserver l’outil le plus précieux de ton animation : ta voix ! Prends-en soin 😊.