Lumière de la Paix 2016

« Une belle tradition, un magnifique symbole »

Comme chaque année, une délégation de Guides et de Scouts se rendent à Vienne pour ramener en Belgique la Lumière de la Paix. Mais encore ? Lysianne nous en dit plus...

La période des fêtes approche et Lysianne, Cadre de la Région Haute Vesdre (HV), attend ce moment avec impatience. D’autant qu’à la mi-décembre, elle se rendra à Vienne pour ramener la Lumière de la Paix. Interview.

Pour ceux qui ne connaissent pas, qu’entend-on par Lumière de la Paix ?

C’est une initiative mise en place par une radio autrichienne. Chaque année, un enfant qui a accompli une belle action dans l’année est envoyé à Bethléem pour récolter la flamme qui brûle dans la grotte de la Nativité et qui est symbole de paix et de fraternité. Il ramène cette flamme à Vienne où chacun peut venir recueillir cette lueur. Des délégations guides et scoutes du monde entier viennent chercher la flamme pour la ramener chez eux. En Belgique, une délégation de 12 personnes (4 de chaque communauté linguistique) se rend à Vienne et emmène la flamme à Eupen. Chacun est ensuite invité à venir la chercher.

Lumière de la paix 2016

Tu fais partie de la délégation qui se rend à Vienne…

Je suis ravie ! C’est vraiment un très chouette moment. Cela permet de faire des rencontres, d’échanger avec des gens qui ne partagent pas notre langue ou notre culture. C’est très enrichissant. Et puis, le voyage de la flamme est toujours un grand moment. Elle ne peut pas s’éteindre et ne peut donc pas voyager par avion. Nous nous rendons donc en Autriche puis revenons en Belgique en train. Et nous nous relayons pour que la flamme reste bien vivante. C’est un beau challenge et cela nous rapproche. On voyage ensemble avec une mission commune !

En quoi la Lumière de la Paix est-elle importante, à tes yeux ?

C’est vraiment très chouette. Le voyage est génial, les rencontres aussi, bien sûr. Mais il y a aussi toute une tradition qui s’est installée à Eupen et qui est vraiment belle. J’aime beaucoup l’idée que la Lumière de la Paix rapproche les gens, à quelques jours de Noël. Une flamme qui représente et transmet la paix de pays à pays, de personne en personne… je trouve que c’est un très beau symbole...

De Bethléem, Vienne, Eupen, Louvain-la-Neuve à Woluwé-Saint-Pierre...

La chapelle de l’église de Notre-Dame des Grâces à Woluwé-Saint-Pierre était bien remplie pour cette célébration de partage de la Lumière de Bethléem ce vendredi 11 décembre : des Lutins et louveteaux, des Guides, des Staffss d’Unité, des anciens et des paroissiens ont entouré notre Aumônier Fédéral, Eric Van Craeynest, pour accueillir cette Lumière de la Paix allumée à la grotte de Bethléem quelques jours avant par des Scouts et des Guides! Et nous apprenons qu’elle est déjà partagée à Gand et Leuven…. C’est aussi une belle chaine d’amitié et de paix...