Charte pour les camps

Charte qui met en évidence les spécificités des mouvements de jeunesse en tant que partenaires éducatifs et le rôle des villes & communes dans le maintien de l’ordre public général. Ce document est le fruit d’une réflexion menée par le Ministre, les mouvements de jeunesse et l’Union des villes & communes wallonnes.

Sommaire

Préambule

Présentation des mouvements

  • Cinq fédérations reconnues
  • Des mouvements de jeunesse reconnus, un cadre juridique bien réel
  • Charte concernant l’accueil, l’organisation et le déroulement des camps
  1. L’installation d’un camp
  2. Le déroulement du séjour
  3. Autres considérations

Conclusions

  • Profil de la personne «relais»
  • Rôle de la personne «relais»

Fiche de notes de la personne «relais»

  • Évaluation à destination de la commune
  • Évaluation à destination du camp
  • Contacts des différentes fédérations

ANNEXE

  • Objectif principal
  • Introduction
  • Mouvements de jeunesse reconnus, un cadre juridique concret
  • Organisation et déroulement des camps des jeunes
  • Considérations finales

Résumé

Ce document est le fruit d’une réflexion menée par le Ministre, les mouvements de jeunesse et l’Union des villes & communes wallonnes.

L’été, lors des camps, les mouvements de jeunesse tiennent leur rôle de partenaire éducatif hors de leurs locaux, dans des communes qui voient leur population parfois, doubler. Les villes et les communes ont par ailleurs une responsabilité en matière d’ordre public général. Pour que les deux puissent être partenaires et cohabiter dans le respect de chacun, cette charte a été écrite.

Son annexe permet d’ajouter comme partenaires, les deux fédérations flamandes aux cinq fédérations francophones.

Année d'édition
2012
Disponibilité en version papier
Oui sur demande au Carrick
Mots-clés