FAQ - Camp 5 : Mon camp et les autres

Un journaliste vient sur ton camp ? Dans ce cas, contacte la Cellule de Crise (joignable 24h sur 24 pendant les camps). Elle te mettra directement en contact avec l’attaché de presse. Celui-ci t’épaulera et te conseillera sur la manière d’aborder les demandes du journaliste.

Si tu ne veux pas entrer en contact avec lui, c’est l’attaché de presse qui prendra le relai, no stress, donc ! Dans ce cas, note ses coordonnées (nom, prénom, numéro de téléphone et nom du journal) et communique-les directement à la Cellule de Crise.

Si toutefois, tu te sens à l’aise, voici quelques conseils et points d’attention

  • Commence par donner tes coordonnées : nom/prénom/Totem/âge/nom de l’Unité/nom du Groupe.
  • Demande les objectifs du journaliste : que veut-il dire ?
  • Pourquoi vient-il sur votre camp ?
  • De manière générale, tu n’es jamais obligé de répondre aux questions.
  • Tu peux exiger un temps de réflexion et noter tes réponses sur un papier.
  • Tu représentes les Guides, sois vigilant à mettre en avant les points positifs.
  • Évite les sujets polémiques si tu ne te sens pas à l’aise (alcool, Totémisation, virée...).
  • Limite-toi à ton champ d’expertise : l’encadrement et l’animation de jeunes.
  • Sois clair, cohérent et précis.
  • Évite de te justifier et sois transparent en t’en tenant uniquement aux faits vérifiés.
  • Si le journaliste veut prendre des photos, pense bien au droit à l’image.

Au final, garde une chose en tête : en répondant, tu deviens porte-parole des Guides et des mouvements de jeunesse. C’est une grande responsabilité, mais le meilleur ambassadeur... c’est toi !

Le camp, c’est l’apothéose d’une année. Que ce soit pour toi, tes Animés, ton Unité et même pour le Carrick, les permanents des Guides. Chaque année, le Carrick organise des visites de camps un peu partout en Belgique. L’objectif est simple : te rencontrer, discuter, faire connaissance et surtout... passer un bon moment. Pas question donc de « contrôler » quoi que ce soit. Et puis, le Carrick (2-3 personnes maximum) vient sur ton camp pour prendre des photos qui serviront aux prochaines publications (réseaux sociaux, site internet, revues...) et il te réserve évidemment quelques belles surprises... mais ça, on n’en dit pas plus !

Tu seras toujours prévenu de leur arrivée quelques semaines avant ton camp, et vous définirez, ensemble, le meilleur créneau.